Magicscotland Ecosse sauvage et romantique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Black Rock cottage Glencoe

 

La vallée de Glencoe en Ecosse

Glencoe est la plus célèbre des vallées écossaises. Par son ampleur, sa puissance et sa variété de paysage, Glencoe offre un cadre grandiose de découverte et d'émotion. De Glasgow ou d'Edimbourg, après environ deux heures de route, on atteint Tyndrum. Il faut alors continuer vers le nord en prenant la A82. La route grimpe jusqu'à 350 mètres d'altitude, franchit la limite sud-ouest de Rannoch Moor avant d'effectuer une longue descente. Empruntez une petite route à gauche qui descend le Glen Etive en tournicotant. Cette farouche beauté vaut vraiment le détour.

GlencoeA nouveau sur la A82, vous roulez maintenant à l'ombre du Buchaille Etive Mhor (le grand berger d'Etive) qui semble alors veiller sur Glencoe. Ses à-pics de plus de 300 mètres font la joie des grimpeurs confirmés, tandis que son versant sud convient mieux au simple randonneur. En continuant dans la vallée, à droite de la route principale, un sentier monte vers Devil's Staircase (l'escalier du diable), un charmant rendez-vous qui s'étale le long de la crête nord vers Kinlochleven. Ce bel itinéraire fait maintenant partie du West Highland Way (à découvrir sur ce site ici).

La A82 semble dégrincoler la gorge de la Coe. Pendant 20 kms, vous êtes au coeur d'un espace surgi des profondeurs géologiques du temps. Les rochers qui vous entourent remontent, pour les plus anciens, à 400 millions d'années et pour les plus jeunes à presque 100 millions. De vastes aires de stationnement permettent de jouir de panoramas qui n'appartiennent qu'à Glencoe. Du coté gauche de la vallée, trois pics dominent, on les nomment les Three sisters of Glencoe (les trois soeurs). Ce sont les contreforts de la plus haute montagne de l'Argyll, le mont Bidean nam bian (1150 m).

La Hidden Valley (vallée cachée) qui permettait autrefois aux voleurs de bétail de cacher leurs troupeaux, sépare les deux premiersAonach Eagach Glencoe contreforts et la grotte d'Ossian est visible très haut dans les à-pics de la troisième. Les dents de la crête d'Aonach Eagach bornant le vallon nord sont très appréciées des connaisseurs. Prudence quand même car ces 5 kms sont difficiles. Au delà du loch Achtriochtan au fond de la vallée, la route principale passe devant le National Trust Visitor. De cet endroit partent des sentiers qui, à travers bois, mènent à Signal Rock, d'où aurait été donné l'ordre de massacrer les MacDonald (voir plus bas). La vue sur la vallée est superbe.

Le village de Glencoe (rive droite de la Coe) est situé au bord de l'ancienne route. Il possède un intéressant musée populaire installé dans deux chaumières. En haut du village, la route sur la droite immédiatement avant le pont mène au monument érigé à la mémoire des MacDonald. Le village est dominé par le Pap of Glencoe, un sommet montagneux en forme de cône, s'élevant à 730 mètres. Au delà du village, la route principale part vers la gauche et suit la côte jusqu'à Ballachulish où, près du pont qui relie les deux parties de la ville, s'élève un monument érigé à la mémoire d'un innocent condamné à mort et exécuté. Il s'agit de James of the Glen pendu pour un meurtre qu'il n'avait pas commis.

 

Le massacre des MacDonald

Massacre de glencoeAu terme du premier soulèvement jacobite de 1689, Guillaume III décida d'accorder son pardon aux clans qui lui feraient allégeance avant le 1er janvier 1692. Suite à une série de contretemps, Alistair MacIan chef des MacDonald de Glencoe, prêta le serment une semaine après la date limite. Le, sous-secrétaire d'Etat John Dalrymple et les Campbell (presbytériens et ennemis héréditaires des MacDonald) qui siégaient au Conseil privé décidèrent d'envoyer une troupe châtier les "insoumis". Bafouant les règles de l'hospitalité gaélique, celle-ci séjourna une semaine parmi les MacDonald avant de passer 40 de ses membres au fil de l'épée.

La plupart des survivants devaient ensuite mourir de froid. Le massacre, révélé par deux rescapés, donna lieu à une enquête officielle mais les responsables ne furent guère inquiétés. La tragédie, montée en épingle par la propagande jacobite, émut toute l'Europe Catholique.

 

Glencoe

Glencoe Village

 

 

Magic Scotland / 2012